Tempête Miguel: Quelque 35.000 foyers privés d'électricité en Nouvelle-Aquitaine

METEO Les vents ont soufflé à plus de 100 km/h dans la journée en Gironde en raison de la tempête Miguel, causant de nombreuses perturbations

Mickaël Bosredon

— 

Tempête Miguel: Quelque 35.000 foyers privés d'électricité en Nouvelle-Aquitaine (Illustration)
Tempête Miguel: Quelque 35.000 foyers privés d'électricité en Nouvelle-Aquitaine (Illustration) — Pierre Andrieu

Des vents violents s’abattent sur la Nouvelle-Aquitaine, et notamment en Gironde, depuis ce vendredi matin en raison de la tempête Miguel. Ce phénomène a causé d’importants dégâts sur le réseau électrique. Et pour cause: des vents de 117 km/h au Cap Ferret et de près de 100 km/h dans le Medoc avaient été enregistrés vendredi matin.

Résultat: Enedis indique ce vendredi après-midi qu'au moins 35.000 clients sont privés d’électricité, dont 18.000 en Gironde, 16.000 en Dordogne, et 1.000 en Lot-et-Garonne. La situation n’était toujours pas rétablie à 16h, et 200 techniciens sont mobilisés sur le terrain.

Perturbations dans les transports et festival ODP à Talence annulé

Par ailleurs, les transports ont été sérieusement perturbés . La SNCF a ainsi dû interrompre plusieurs lignes TER et Intercités, notamment sur les lignes Bordeaux-Le Verdon, Bordeaux-La Rochelle, Royan-Niort et Royan-Angoulême, ce qui a provoqué une belle pagaille en gare de Bordeaux. Même les transports urbains ont été touchés, puisque la ligne C du tramway bordelais est interrompue sur l’antenne de Blanquefort ce vendredi après-midi, en raison d’un arbre tombé sur la voie.

Par mesure de sécurité, le salon de l’agriculture de Nouvelle-Aquitaine, qui se tient au parc des expos de Bordeaux a été évacué dans la matinée. Et le festival ODP de Talence a annulé ses représentations de vendredi soir. La Foire Expo de Bordeaux, a, elle, décidé de maintenir sa nocturne, mais a annulé le feu d'artifice qui devait être tiré à 22h30.