Le chat marsupial moucheté, considéré comme éteint depuis 1963, réintroduit en Australie

RÉINSERTION En tout, près de 70 individus seront réintroduits en Australie pour tenter de repeupler cette espèce quasi éteinte

20 Minutes avec agence

— 

Un chat marsupial moucheté (illustration).
Un chat marsupial moucheté (illustration). — sontag1/Flickr

La résurrection. Le chat marsupial moucheté était considéré depuis 1963 comme une espèce éteinte. On ne pouvait plus en voir que sur l’île de Tasmanie et leur population s’était réduite de 10.000 à 12.000 individus.

Mais grâce au travail de plusieurs ONG de protection de la faune, cette espèce a peu à peu été réintroduite en Australie continentale. Dix-huit individus élevés en captivité ont déjà été relâchés dans le parc national Booderee et 52 autres attendent encore d’être réintroduits, rapporte Ouest-France.

Ils participent à l'« équilibre naturel dans l’écosystème »

Ce marsupial carnivore, de la taille d’un petit chat domestique (1,3 kg pour 60 cm en moyenne) est très utile pour la biodiversité. « Leur appétit pour les lapins, les souris et les rats aide à contrôler les populations de ces ravageurs et à maintenir un équilibre naturel dans l’écosystème », explique l’ONG Aussie Ark sur son site.

La quasi-extinction de cette espèce au début des années 1960 est notamment due aux « chats sauvages, aux renards, aux chiens, aux accidents de voiture, aux empoisonnements et aux pièges », ajoute l’association. Les militants espèrent que le même type de menace ne viendra pas à nouveau réduire la population, encore fragile, des chats marsupiaux mouchetés.