Charente-Maritime: Un nouveau bébé girafon d'une espèce «quasi menacée» est née au zoo de la Palmyre

ANIMAUX Rémi appartient à la sous-espère, girafe de Rothschild, localisée dans le nord de l’Afrique

C.C.

— 

Rémi, le girafon au premier plan avec sa maman.
Pauline au zoo de la Palmyre.
Rémi, le girafon au premier plan avec sa maman. Pauline au zoo de la Palmyre. — Zoo de la Palmyre

Une de plus. Le zoo de la Palmyre, en Charente-Maritime, vient de voir naître le 26e girafon de son histoire. Le petit Rémi est né il y a une dizaine de jours maintenant selon la page Facebook du parc animalier. C’est le deuxième bébé de la maman Pauline appartenant à la sous-espère, girafe de Rothschild.

Le girafon porte le nom de son soigneur parti à la retraite au début de cette année après 14 ans passés sur le secteur des girafes. « En attendant sa première sortie avec sa mère dans l’enclos extérieur qui interviendra dès qu’il sera suffisamment robuste, tous deux peuvent être observés à travers la vitre de leur bâtiment », ajoute le zoo de la Palmyre.

1600 spécimens à l’état sauvage dans le monde

Il se félicite de cette naissance en signalant que le « déclin dramatique des girafes en Afrique à cause de la destruction de leur habitat et du braconnage les place aujourd’hui dans la liste des espèces dites vulnérables. » La girafe de Rothschild est récemment passée de « en danger » à « quasi menacée ». Aujourd’hui, on comptabilise un peu plus de 1600 spécimens à l’état sauvage dans le monde.