Les insectes sont-ils moins nombreux en France?

FAKE OFF Le député LREM Jean-Baptiste Moreau expliquait mardi que le nombre d'insectes diminue dans la Creuse. Même s'il n'existe pas d'étude de grande ampleur pour la France, des éléments permettent de penser que cette classe d'animaux est en baisse

Mathilde Cousin

— 

Les libellules sont impactées par la diminution des zones humides en France.
Les libellules sont impactées par la diminution des zones humides en France. — BALEYDIER/SIPA
  • Mardi, un député a expliqué que le nombre d'insectes diminue dans la Creuse.
  • Constate-t-on une diminution du nombre d'insectes en France ? S'il n'existe pas d'étude de grande ampleur pour notre pays, des éléments permettent de penser que leur nombre diminue.

« Vous n’avez qu’à traverser le département de la Creuse : entre il y a 30 ans et aujourd’hui, il n’y a plus d’insectes sur votre pare-brise », expliquait mardi sur CNews Jean-Baptiste Moreau, député LREM de la Creuse, avant d’ajouter : « La biodiversité n’est pas une incantation, elle est tangible et sa disparition dramatique. »

FAKE OFF

Quel est l’état des populations d’insectes en France ? Environ 40.000 espèces sont dénombrées en France métropolitaine. En 2017, une étude publiée en Allemagne indiquait que la biomasse d’insectes aéroportés avait diminué de 76 % en 27 ans dans le pays.

En France, une étude équivalente n’existe pas, rappelle à 20 Minutes Philippe Grandcolas, directeur de recherche au CNRS, dont les travaux portent sur l’évolution des insectes. Toutefois, selon le chercheur, « la situation allemande est parfaitement transposable à la situation française. Tous les éléments d’appréciation que l’on a sur la situation même s’ils sont indirects ou locaux vont dans le même sens. »

La conversion des milieux naturels en cause

Des études laissent bien deviner une baisse : « En France, des populations d’oiseaux chutent, rappelle le scientifique. Une des causes potentielles c’est l’alimentation : beaucoup de passereaux sont insectivores. »

Qu’est-ce qui fait disparaître ces bêtes, essentielles pour le maintien de la biodiversité ? Le chercheur identifie quatre causes : la conversion des milieux naturels marquée notamment par la disparition des haies ou des zones humides, les intrants comme les pesticides, les herbicides et les fertilisants, les espèces exotiques qui ont un impact sur la faune locale et enfin le réchauffement climatique.

Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info, une photo ou une vidéo ? Remplissez le formulaire ci-dessous ou écrivez-nous sur Twitter :  https://twitter.com/20minFakeOff

 

peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social fausses nouvelles pour lutter contre les  partenaire de Facebook est 20 Minutes