Ce selfie de deux gorilles debout comme des humains révèle une triste réalité

ANIMAUX Les gorilles, sauvés par le personnel du parc alors que leurs mères avaient été tuées par des braconniers, imitent les humains

20 Minutes avec agence

— 

Une maman gorille et son petit, ici, au zoo de San Francisco. Photo d'illustration.
Une maman gorille et son petit, ici, au zoo de San Francisco. Photo d'illustration. — CB2/ZOB/WENN.COM/SIPA

Le selfie pris avec deux jeunes gorilles par Mathieu Shamavu, garde forestier en République démocratique du Congo, fait fondre les internautes depuis sa mise en ligne sur Facebook, jeudi 18 avril. Le cliché montre les deux singes qui se tiennent debout derrière le Congolais dans une position proche de celle d’un être humain, rapporte la  BBC. Mais ce cliché amusant cache une réalité bien moins réjouissante :  le braconnage.

Leurs mères tuées par des braconniers

La photo a en effet été prise dans le centre pour gorilles orphelins du parc national des Virunga et postée par un groupe Facebook dédié à la lutte contre le braconnage. Ces deux gorilles ont été secourus par les gardes forestiers après la mort de leurs mères, tuées par des braconniers en 2007. Ils n’avaient alors que quelques mois et ont été recueillis par le personnel du parc.

Depuis, les animaux vivent en compagnie des gardes forestiers et considèrent ces derniers comme leurs parents. Chez ces primates, la position debout « n’est pas normale », indique Innocent Mburanumwe, le directeur du parc national, à la BBC. « J’ai été très surprise de voir ça, c’est très drôle. C’est vraiment curieux de voir comment un gorille peut imiter un humain », explique-t-il.

Depuis 1996, plus de 130 rangers de ce site congolais classé au patrimoine mondial de l’Unesco ont péri en tentant de stopper les braconniers. Ces derniers visent les jeunes gorilles, qu’ils peuvent ensuite revendre, et n’hésitent pas à tuer leurs parents pour les capturer.