VIDEO. Marseille: «Elle allait se laisser mourir là !» Le requin coincé dans un port est sorti

BIODIVERSITE La brigade maritime de Marseille, les agents du Parc national des calanques et les spécialistes du Groupe phocéen d’études des requins sont parvenus à faire sortir l’animal du port de l’Estaque, ce vendredi

J.S.-M.

— 

Le requin bleu est une espèce commune en mer Méditerranée.
Le requin bleu est une espèce commune en mer Méditerranée. — Ardea / Mary Evans / SIPA

Blessée, stressée… Mais sauvée ? La femelle requin coincée dans le port de l’Estaque, à Marseille, a enfin pris le large. Après avoir été bloquée une trentaine d’heures au milieu des bateaux, « on a réussi à la faire sortir », annonce à 20 Minutes Nicolas Ziani, scientifique référent du Groupe phocéen d’études des requins.

Ces spécialistes étaient accompagnés par la Brigade maritime de Marseille et des agents du Parc national des calanques. Il leur a fallu plusieurs tentatives pour faire sortir l’animal, déboussolé et paniqué.

Sans doute blessée par un engin de pêche

« Elle a été blessée à l’œil, sans doute à cause d’un engin de pêche comme une palangre, reprend Nicolas Ziani. Son museau est apparemment touché aussi, si bien que ses capacités sensorielles sont limitées. Elle allait sans doute se laisser mourir dans le port. »

Il est possible que cette femelle soit gestante : elle aurait tenté de se réfugier dans le port de l’Estaque pour mettre bas. Mais, malgré tout, « elle a plus de chances de survie au large, dans des eaux plus profondes », conclut Nicolas Ziani.

Les sauveteurs restent vigilants

Les « sauveteurs de requin » vont rester un petit moment à l’entrée du port de l’Estaque, pour vérifier que l’animal ne fasse pas son retour sur le plan d’eau, qui sera très fréquenté en ce week-end de Pâques.