Climat: Quatorze ONG appellent à «désobéir» le 19 avril

ENVIRONNEMENT Le 19 avril, les pétitionnaires, dont Greenpeace et Youth For Climate France font partie, appellent à bloquer la « République des pollueurs »

L.Br.

— 

Des manifestants pour le climat à Lausanne en Suisse.
Des manifestants pour le climat à Lausanne en Suisse. — Fabrice COFFRINI / AFP

En finir avec « les beaux discours ». Quatorze ONG ont publié une tribune sur le site de Franceinfo ce jeudi pour appeler à un sursaut de la mobilisation citoyenne pour le climat face à l’inaction du gouvernement. Greenpeace France, Les Amis de la Terre et Youth For Climate France font partie des signataires.

« Puisque dénoncer, manifester, est nécessaire mais ne suffit pas, le 19 avril, nous sommes prêts à désobéir, massivement, pour nous opposer au partenariat destructeur qui unit grands patrons et dirigeants politiques », écrivent les ONG dans leur tribune, sans préciser de quelle désobéissance il s’agit.

« Alliance toxique » au sommet de l’Etat

Ces militants du climat désignent un coupable : Emmanuel Macron, qui « refuse de changer de cap » malgré les deux millions de signataires de la pétition de l’Affaire du siècle, qui vise à poursuivre l’Etat pour « inaction climatique ». « Le système fiscal favorise les ultra-riches, dont les habitudes de consommation sont les plus destructrices pour la planète », poursuivent-ils. Ils pointent également du doigt « l’alliance toxique entre Emmanuel Macron et les grands pollueurs [qui] empêche le changement de système qui s’impose pour enrayer le dérèglement climatique. Pire, elle le perpétue ».

Les signataires exigent la fin des « cadeaux » d’Emmanuel Macron aux multinationales. « Le programme néolibéral de ce gouvernement doit être entravé. La République des pollueurs doit être paralysée », concluent les ONG.