VIDEO. Brest: Une baleine aperçue et filmée dans la rade

ANIMAUX Il s’agit d’un petit rorqual, une espèce qui s’aventure rarement aussi près des côtes

Manuel Pavard

— 

Vue de l'aileron dorsal d'une baleine rorqual en Méditerranée (illustration).
Vue de l'aileron dorsal d'une baleine rorqual en Méditerranée (illustration). — D. Faget / AFP

La vidéo, partagée ce mercredi par Océanopolis sur les réseaux sociaux, est un peu saccadée et la scène ne dure que quelques secondes. Mais les images capturées par un plaisancier dans la rade de Brest sont aussi rares que précieuses.

Mardi, ce dernier y a aperçu et brièvement filmé… une baleine, plus précisément un petit rorqual (Balaenoptera acutorostrata). Une espèce couramment observée plus au large, en mer d’Iroise, mais beaucoup plus rarement aussi près des côtes.

« Ce qui est exceptionnel, c’est que celui-ci soit rentré dans la rade, où il y a peu de fond »

« On voit assez régulièrement des petits rorquals en Bretagne mais ce qui est exceptionnel, c’est que celui-ci soit rentré dans la rade, une zone où il n’y a pourtant pas beaucoup de fond », explique Christine Dumas, responsable des mammifères marins à Océanopolis.

Que faisait donc cette baleine en rade de Brest ? Ce n’est bien sûr qu’une hypothèse, souligne-t-elle, mais la scientifique « pense qu’elle devait suivre un petit banc de poissons et qu’elle a sans doute regagné le large ensuite ».

Un petit rorqual mesure jusqu’à 10 mètres à l’âge adulte

Impossible en revanche de déterminer avec certitude l’âge et la taille du cétacé avec ces images. « Je ne peux pas trop m’avancer mais il y a de fortes chances que ce soit un jeune adulte », estime Christine Dumas, précisant qu’un petit rorqual adulte « mesure en général entre 7 et 10 mètres ».

Se nourrissant principalement de krill mais aussi de petits poissons et de céphalopodes, le petit rorqual se retrouve dans une bonne partie des eaux du globe, en Méditerranée, Atlantique, Manche et mer du Nord, Indo-Pacifique, Caraïbes, Atlantique Nord-Ouest, indique Océanopolis sur sa page Facebook.