Zoo de Beauval: Une ligne de télécabines pour survoler les animaux du parc

AMENAGEMENT Au total, 2.400 personnes par heure pourront survoler pendant trois à quatre minutes les éléphants, gorilles, otaries ou lions du célèbre parc du Loir-et-Cher

20 Minutes avec agences

— 

Le zoo de Beauval, dans le Loir-et-Cher.
Le zoo de Beauval, dans le Loir-et-Cher. — CHINE NOUVELLE/SIPA

Attention au vertige. Le zoo-parc de Beauval près de Saint-Aignan ( Loir-et-Cher) se dote d’une ligne de télécabines. L’installation, qui doit être mise en service samedi 30 mars, va offrir la possibilité aux visiteurs de survoler pendant quelques minutes les animaux sans les déranger.

« Les grands singes ont un peu levé la tête au début, puis ils se sont habitués », a ainsi expliqué ce lundi Samuel Leroux, qui a dirigé l’installation et préside à son organisation.

2.400 personnes par heure

Alors que le zoo reçoit entre 10 et 15.000 visiteurs chaque jour en été, ces 24 télécabines, qui montent en silence jusqu’à 45 mètres de hauteur, permettront à 2.400 personnes par heure d’admirer pendant trois à quatre minutes les éléphants, gorilles, otaries ou lions. Une cabine sur trois dispose par ailleurs d’un plancher transparent.

Au total, le coût de cette installation s’élève à huit millions d’euros, a indiqué Rodolphe Delord, le fils de la créatrice du zoo. Seul le parc de San Diego, aux Etats Unis, est doté d’un tel aménagement.