Boues rouges: Alteo doit aménager son site de stockage d'ici fin 2020

ENVIRONNEMENT Le préfet des Bouches-du-Rhône demande à l’entreprise Alteo d’aménager un site de stockage pour ses « boues rouges »

20 Minutes avec AFP

— 

Boues rouges avec des résidus de bauxite à Gardanne, le 8 octobre 2010
Boues rouges avec des résidus de bauxite à Gardanne, le 8 octobre 2010 — Anne-Christinne Poujoulat AFP

Le préfet des Bouches-du-Rhône a donné jusqu’à fin 2020 à l’entreprise Alteo pour aménager son site de stockage de «boues rouges» solides près de Gardanne​, notamment avec la création d’un bassin étanche, pour limiter la pollution.

Dans un arrêté publié mercredi et dévoilé par La Marseillaise, le préfet a ordonné à Alteo de respecter d’ici le 31 décembre 2020 les prescriptions fixées en juin 2016 « sur les eaux de ruissellement provenant des aires de stockage de déchets d’extraction ».

La préfecture préconise la construction d’un bassin

La préfecture préconise notamment d’aménager « un ou plusieurs bassins de stockage étanches dimensionnés et implantés de façon appropriée pour permettre un contrôle de leur qualité ».

« Dès 2016 nous avons averti les services de l’Etat que le délai d’un an était insuffisant au vu de la complexité technique des travaux demandés », a expliqué Eric Duchenne, directeur industriel et développement durable d’Alteo, ajoutant que les travaux avaient débuté.

« L’idée c’est de construire un bassin qui recueille l’ensemble des eaux de ruissellement, pour qu’il n’y ait plus du tout d’infiltration dans les sols, même s’il y en a déjà très peu », a indiqué Eric Duchenne.

​​​​