Nice: Révolution en vue, la métropole passe au «tout plastique» dans ses poubelles jaunes

TRI DES DECHETS En plus des pots de yaourt et autres barquettes de jambon, les conteneurs pourront recevoir les capsules de café en aluminium

Fabien Binacchi

— 

Une usine de traitement des déchets recyclables à Cannes-la-Bocca (Illustration)
Une usine de traitement des déchets recyclables à Cannes-la-Bocca (Illustration) — F. BInnachi / ANP / 20 Minutes

Bouteilles en plastique, briques de lait et autres boîtes de conserve pourront bientôt côtoyer de nouveaux déchets dans les poubelles jaunes de la métropole niçoise. A partir du 1er juin, les conteneurs dédiés au tri passeront au « tout plastique », a annoncé la collectivité ce mercredi. C’est-à-dire qu’ils pourront aussi accueillir pots de yaourt et autres barquettes de jambon. Les capsules de café en aluminium seront aussi admises.

Pour accompagner cette « extension des consignes du tri », la collecte des emballages dans le bac jaune se fera à compter du 1er avril deux jours par semaine à Nice, le lundi et le jeudi soir. Le jour de collecte fixé au mercredi dans les autres communes de la métropole reste pour l’instant inchangé.

Rattraper le retard en matière de tri

L’an dernier Citeo, l’organisme agréé par l’État pour superviser le recyclage des emballages ménagers, expliquait à 20 Minutes, que cette révolution du « tout plastique » annoncée pour la région de Nice, et déjà appliquée depuis quelques années à Cannes notamment, permettrait d’améliorer les chiffres du département.

En 2016, avec 36 kg d’emballages triés par habitant, les Alpes-Maritimes faisaient légèrement mieux que la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (33 kg) mais étaient toujours franchement à la traîne par rapport à la moyenne nationale (47,6 kg).