Pays-Bas: Bientôt une taxe sur les émissions de CO2 des entreprises

CLIMAT Les Pays-Bas se sont engagés à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone de 49 % d’ici 2030

20 Minutes avec agences

— 

Le premier ministre des Pays-Bas Mark Rutte.
Le premier ministre des Pays-Bas Mark Rutte. — REX/Shutterstock/SIPA

Les Pays-Bas ont annoncé ce mercredi la mise en place prochaine d’une taxe sur les émissions de CO2 des entreprises. A une semaine des élections provinciales, cette proposition est destinée à rassurer les citoyens inquiets face à la hausse de leur facture énergétique.

L’ampleur de cette imposition serait communiquée en avril, lorsque le gouvernement présentera son plan « pour le climat », a indiqué lors d’une conférence de presse le Premier ministre libéral Mark Rutte.

Faire participer l’industrie à la lutte contre le réchauffement

« Nous ne voulons pas non plus que les entreprises partent en courant, il faut garder les emplois aux Pays-Bas, mais cette taxe doit rapporter des centaines de milliers d’euros », a-t-il expliqué.

Selon le ministre de l’Economie et du Climat, Eric Wiebes, « il s’agit de réduire les charges dans le portefeuille des ménages et d’exiger une plus grande part de l’industrie afin de trouver un équilibre » dans l’effort pour la lutte contre le réchauffement climatique.

Réduire les émissions de CO2 de 49 %

Le gouvernement avait initialement l’intention d’imposer une amende à l’industrie pour ses activités polluantes selon un système de bonus-malus, mais il a estimé que cette mesure ne permettrait pas une réduction suffisante des émissions de CO2.

L’argent provenant de la taxe sera investi dans la transition écologique de l’industrie aux Pays-Bas, qui se sont engagés à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone de 49 % d’ici 2030.