Ille-et-Vilaine: La chasse va s’intensifier, les sangliers peuvent trembler

ENVIRONNEMENT Pour maîtriser la population d’animaux, la préfecture a décidé de maintenir une pression de chasse importante en mars

J.G.

— 

Un sanglier. Image d'illustration.
Un sanglier. Image d'illustration. — WHITEWOLF/SIPA

Haro sur les sangliers ! L’animal préféré d’Obélix n’est décidément plus le bienvenu dans nos campagnes. Il est vrai que les sangliers font des ravages dans les exploitations agricoles, causant d’importants dégâts notamment dans les champs de maïs.

Malgré des prélèvements en hausse lors des battues, la préfecture d’Ille-et-Vilaine a décidé de maintenir la pression sur les cousins du cochon en délivrant « des autorisations individuelles de chasses particulières » pendant tout le mois de mars.

Cette mesure vise à maîtriser la population de sangliers dans le département mais aussi à limiter le risque de l’introduction de la fièvre porcine africaine sur le territoire français, une maladie à laquelle ils sont particulièrement exposés.