La Rochelle: Un cadavre de dauphin exposé sur le port pour dénoncer des pratiques de pêches meurtrières

ENVIRONNEMENT L'ONG Sea shepherd, qui milite pour l'interdiction des pêches non sélectives, a fait une opération coup de poing mercredi soir

E.P.

— 

Illustration d'un dauphin.
Illustration d'un dauphin. — CATERS/SIPA

Mercredi soir, des membres de l'ONG Sea Shepherd ont exposé un cadavre de dauphin sur le Vieux Port de la Rochelle, rapporte France Bleu La Rochelle.

Une action pour sensibiliser aux dégâts considérables provoqués par les pêches non sélectives. Elle a suivi plusieurs chalutiers ce mercredi au large de la Vendée, la Charente-Maritime mais aussi la Gironde, pour montrer au grand public ce qui se passe en mer.

Elle rappelle que « 2019 est déjà considérée par les scientifiques comme la pire année pour les dauphins avec plus de 600 retrouvés sur la façade atlantique française en 6 semaines. Soit au moins 2.500 dauphins tués ».

L’ONG publie une carte où les différents chalutiers qui constituent une potentielle menace pour les dauphins sont listés et leur nombre est impressionnant.

La femelle dauphin retrouvée morte par l’équipe de l’ONG va être confiée au centre Pelagis de la Rochelle, pour une autopsie.