La France a connu son après-midi la plus chaude pour un mois de février selon Météo France

TEMPERATURE La France n'est pas le seul pays touché par cette vague de chaleur

20 Minutes avec AFP

— 

A Lyon, les terrasses au bord du Rhône étaient bien remplies fin février.
A Lyon, les terrasses au bord du Rhône étaient bien remplies fin février. — KONRAD K./SIPA

La France a battu mercredi le record de l’après-midi la plus chaude pour un mois de février, avec au moins 20,9°C en moyenne, une température digne d’un mois de mai, a indiqué Météo France sur Twitter.

Cette température moyenne record sur le pays était celle relevée à 16h et était encore susceptible d’augmenter dans l’après-midi, mais elle améliore déjà le précédent record qui datait du 28 février 1960, avec 20,2°C en moyenne sur le territoire métropolitain. Une douceur exceptionnelle s’est installée depuis quelques jours sur l’Europe de l’Ouest, notamment en France, un signe probable du réchauffement climatique, selon les experts.

Plusieurs pays ont battu le record absolu de température pour un mois de février, voire pour un jour d’hiver, comme le Royaume-Uni avec 21,2°C près de Londres mardi. En France, le record absolu pour février est « très élevé et difficile à battre parce qu’il a eu lieu dans des conditions particulières », a expliqué à l’AFP Étienne Kapikian, prévisionniste à Météo France.

Plus de 20 degrés en Bretagne

Le 29 février 1960, le mercure était en effet monté à 31,2°C à Saint-Girons (Ariège) en raison d’un « effet de foehn », phénomène météorologique provoqué par la rencontre entre de l’air chaud remontant du Maroc et la chaîne des Pyrénées.

De nombreux records locaux ou régionaux pour un mois de février ont en revanche été battus ces derniers jours, avec par exemple le record de Bretagne battu avec 21,0°C à Pleyber-Christ. Mercredi, les Pyrénées-Orientales ont enregistré leur record pour un mois de février, avec 27,7°C à Eus, selon Météo-France.