Galapagos: Découverte d'une espèce de tortue géante que l'on pensait éteinte depuis un siècle

ANIMAUX L’archipel a recensé quinze espèces de tortues au sein de ses différentes îles

20 Minutes avec agences

— 

Une tortue géante (illustration).
Une tortue géante (illustration). — Slavek Ruta/Shutterstoc/SIPA

L’espèce n’était en fait pas éteinte. Un spécimen vivant d’une tortue géante que l’on pensait disparue depuis plus d’un siècle a été découvert dans l’archipel des Galapagos (Equateur). C’est le ministre de l’Environnement Marcelo Mata qui l’a annoncé ce mardi sur Twitter.

La femelle de l’espèce Chelonoidis Phantasticus a été trouvée à Fernandina, une île inhabitée de l’archipel. Une expédition y avait été organisée par le Parc national des Galapagos et l’ONG Galapagos Conservancy.

Diversité de la faune

L’espèce était depuis longtemps considérée comme éteinte, à l’instar de la Chelonoidis spp de Santa Fe et de la Chelonoidis abigdoni de l’île Pinta. L’ultime tortue de cette dernière espèce, surnommé « George le solitaire », est mort en captivité en 2012 à l’âge de 90 ans à peu près. En 2015, une nouvelle espèce baptisée Chelonoidis donfaustoi a été découverte dans l’archipel.

Quinze espèces de tortues sont recensées aux Galapagos. Elles doivent leur longévité exceptionnelle à une capacité génétique permettant de réparer l’ADN, selon les scientifiques. Elles seraient arrivées aux Galapagos il y a trois ou quatre millions d’années et se seraient dispersées sur les différentes îles à la faveur des courants marins.