Russie: Une neige noire recouvre plusieurs villes en Sibérie, l’industrie du charbon pointée du doigt

POLLUTION Les photos montrant une neige noire en Sibérie font le tour des réseaux sociaux depuis quelques jours

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'une mine de charbon.
Illustration d'une mine de charbon. — Huang Shi Peng/AP/SIPA

De la neige noire en Sibérie : telle est la triste image diffusée depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux. Le phénomène a été observé dans au moins trois villes de la région de Kemerovo, dans le sud de la Sibérie, rapporte le Siberian Times.

Plusieurs clichés témoignent de ce paysage parfois quasi apocalyptique. Les autorités tentent d’identifier l’origine de cette fine pellicule qui s’est déposée sur la neige. Dans cette région minière, les activités des usines de charbon sont pointées du doigt.

« C’est juste un cauchemar »

« Il n’y a aucun système de nettoyage. Tous les déchets, la poussière et les saletés provenant du charbon se répandent dans la région. Nous et nos enfants la respirons. C’est juste un cauchemar », a confié un habitant de la région au Siberian Times.

Le directeur de l’une des usines mises en cause, Anatoly Volkov, a déclaré à la chaîne de télévision Vesti-KUzbass qu’un filtre de protection qui empêche la poussière de charbon de s’échapper dans l’air était en panne.

Andrei Panov, gouverneur adjoint de la région de Kemerovo chargé de l’écologie, devait rencontrer des défenseurs de l’environnement pour évoquer le problème. Selon lui, la panne dans cette usine ne peut être tenue pour seule responsable. Il estime que cette pellicule noire pourrait aussi être liée aux gaz d’échappement des voitures ou encore à l’utilisation de chaudières à charbon.