VIDEO. François de Rugy invite 100 signataires de la pétition sur le climat à débattre avec lui

ENVIRONNEMENT Le ministre de la Transition écologique veut inviter le climat dans le grand débat national

20 Minutes avec AFP

— 

Le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy, le 20 décembre 2018 à Paris.
Le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy, le 20 décembre 2018 à Paris. — SIPA

La pétition prévoyant d’attaquer l’Etat pour « inaction climatique » a recueilli plus de deux millions de signatures. Ce vendredi, François de Rugy s’adresse aux signataires et propose aux cent premiers volontaires de venir échanger avec lui sur le sujet du climat.

Et si on parlait climat dans le grand débat national ? « En cette période de concertation, François de Rugy, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, souhaite vous proposer de vous recevoir au ministère pour un temps d’échange collectif qui serait l’occasion pour vous d’exprimer vos avis, idées, propositions ou initiatives pour en faire plus pour le climat », peut-on lire sur la page Facebook du ministre.

100 premiers volontaires

« Pour des raisons pratiques liées à l’organisation de cette rencontre, seules les 100 premières personnes à s’être manifestées pourront y participer sous réserve de leur disponibilité », précise le message publié sur Facebook. La Fondation Hulot, Greenpeace France, Notre Affaire à Tous et Oxfam France ont adressé le 17 décembre une requête préalable au gouvernement, accusant l’Etat de « carence fautive » par son « action défaillante » pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Les représentants de l’Etat ont deux mois pour répondre, les ONG planifiant ensuite un recours juridique devant le tribunal administratif de Paris. Cette démarche a été accompagnée par une pétition en ligne qui a recueilli plus de deux millions de signatures en moins d’un mois, un résultat inégalé en France.