Mexique: Des écoponts pour protéger les animaux sauvages qui traversent l'autoroute

CIRCULATION Ces passages naturels permettront à la faune de l'Etat de Chihuahua de traverser les routes sans risquer leur vie...

20 Minutes avec agence
— 
Illustration autoroute
Illustration autoroute — G. VARELA /20 MINUTES

Des ponts réservés à la faune sauvage vont être construits au-dessus des autoroutes dans l’État de Chihuahua ( Mexique). La Commission d’écologie du Congrès de Chihuahua, qui pilote le projet, veut ainsi sauver de nombreux animaux menacés par la circulation automobile, rapporte le HuffPost.

Cette région, la plus vaste du pays, abrite de nombreuses espèces dont certaines menacées, comme les bisons sauvages ou les chiens de prairie. La Commission veut opérer un « changement substantiel » dans la politique écologique. « Une alternative viable et éprouvée est la construction de "passages pour la faune" », explique le député à la tête de la Commission.


Ponts et tunnels végétalisés

Les passages prendront la forme de ponts végétalisés. Des arbres borderont les côtés des édifices. Déjà testés dans d’autres pays, ces ponts permettent à tous les animaux de traverser l’autoroute sans risque d’être heurtés par un véhicule. Le projet prévoit également de faire creuser des tunnels. On ignore le coût du projet. En France, la construction d’un écopont de 30 m de long et 15 m de large dans le Var en 2016 était estimé à huit millions d'euros.

L’ONG Wildlands Network s’est félicitée de cette initiative. « Nous espérons que d’autres Etats suivront l’exemple de celui de Chihuahua dans la mise en œuvre de ces structures au bénéfice de la faune et de la sécurité des automobilistes », a déclaré Juan Carlos Bravo, directeur de l’association.