VIDEO. Fessenheim: Un appel d'offres pour développer le solaire après le nucléaire

ENERGIE Le ministère de la Transition écologique et solidaire a annoncé le lancement d’un appel d’offres pour développer 300 mégawatts de capacité solaire dans le Haut-Rhin…

A.I. avec AFP

— 

La fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim pourrait être actée lors d'un conseil d'administration d'EDF, jeudi.
La fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim pourrait être actée lors d'un conseil d'administration d'EDF, jeudi. — B. Poussard / 20 Minutes.

Après le nucléaire, le solaire. Dans le cadre de la reconversion de Fessenheim (Haut-Rhin), après la fermeture de la doyenne des centrales nucléaires françaises prévue désormais à l’été 2020, un appel d’offres a été lancé pour le développement de 300 mégawatts de capacité solaire dans le département alsacien.

« Limité aux projets situés dans le département du Haut-Rhin, cet appel d’offres permettra de développer 200 MW par des centrales au sol, 75 MW par des grandes installations sur toiture et 25 MW par des petites », détaille le ministère de la Transition écologique et solidaire dans un communiqué.

Une première en France

C’est la première fois en France qu’un appel d’offres pour des énergies renouvelables est circonscrit à un territoire particulier. Cet appel d’offres va mobiliser 250 millions d’euros de soutien sur une période de 20 ans.

L’appel d’offres annoncé mercredi se composera de trois périodes de candidatures, dont la première sera close dans six mois, et prévoit également un « bonus environnemental » attribué aux centrales au sol qui s’implanteront sur des terrains dégradés (friches industrielles, anciennes carrières, etc.).