Indonésie: Avant/après, les images spectaculaires du volcan qui a causé le récent tsunami

PLANETE L'Anak Krakatoa s'est partiellement effondré pour laisser place à une baie...  

P.B. avec AFP

— 

Images avant (17 décembre 2018) et après (30 décembre) l'éruption de l'Anak Krakatoa, en Indonésie.
Images avant (17 décembre 2018) et après (30 décembre) l'éruption de l'Anak Krakatoa, en Indonésie. — PLANET LABS

On comprend mieux comment une éruption modérée a pu causer un tsunami ayant causé la mort de plus de 430 personnes en Indonésie fin décembre. Les satellites de Planet Labs ont pu photographier l’Anak Krakatoa, ou plutôt ce qu’il en reste : le volcan s’est en partie effondré, et c’est le glissement de terrain qui a déplacé des masses d’eau gigantesques.

Sur l’image du 17 décembre 2018, on voit la petite île, formée en 1928 dans la cuvette laissée derrière lui par le Krakatoa, dont l’éruption avait fait 36.000 morts en 1883. Sur celle du 30 décembre, le dôme de « l’enfant » du Krakatoa, qui culminait à 338 mètres, s’est effondré, laissant place à une baie. Selon les autorités indonésiennes, les deux tiers du volume du volcan, au moins 150 millions de mètres cubes, ont disparu.

L’activité volcanique continue

La semaine dernière, l’Indonésie a relevé le niveau d’alerte autour du volcan à «élevé», soit le deuxième niveau le plus important, et l’aviation civile a demandé à tous les avions d’éviter la zone, alors qu’un épais panache de fumée blanche continue de s’élever.

Les autorités ont exhorté les habitants à se tenir à l’écart du littoral, après le raz-de-marée qui a soudainement frappé les rivages du détroit entre les îles de Sumatra et de Java.