VIDEO. Loire: Quand les bébés lions sauvés à Paris et Marseille apprennent à se connaître

TROP MIGNON Les trois petits animaux ont été placés au zoo de Saint-Martin-La-Plaine où ils sont bichonnés par les membres de l’association Tonga Terre d’accueil…

C.G.

— 

Les trois petits lions sont arrivés il y a moins d'un mois et demi à l'association Tonga Terre d'accueil où ils ont été pris en charge.
Les trois petits lions sont arrivés il y a moins d'un mois et demi à l'association Tonga Terre d'accueil où ils ont été pris en charge. — Tonga Terre d'accueil

Une première prise de contact. Pour mieux se connaître. Pour faire naître une complicité et se sentir moins seuls. Les trois petits lionceaux recueillis ces dernières semaines par l’association Tonga Terre d'accueil et soignés dans le zoo de Saint-Martin-la-Plaine (Loire), ont pu se rencontrer pour la première fois, il y a quatre jours.

Les petits animaux, qui sont arrivés en moins d’un mois et demi, ont pu cohabiter pour la première fois, se faire quelques bisous ou autres papouilles et mordiller les chaussures de Pierre Thivillon, le fondateur de l’association. L’objectif : qu’ils puissent interagir, jouer et développer une vraie vie sociale.

Abonnés aux câlins

« Cela va leur permettre de vivre ensemble afin qu’ils ne soient pas seuls, qu’ils ne s’ennuient pas. Car évidemment, ces animaux, à l’âge qu’ils ont actuellement, devraient être câlinés par leur mère », explique-t-il. Et d’ajouter « Tout le monde ici essaie de les câliner pour combler ce manque d’affection ».

Le premier lionceau, âgé de deux mois, avait été retrouvé dans un appartement en banlieue parisienne. Le second avait été découvert dans une Lamborghini sur les Champs Elysées dans un état critique. Et la dernière, la petite femelle du groupe, avait été recupérée dans un garage à Marseille. Agée de seulement trois semaines, elle se trouvait également en mauvaise santé.

 

L’association a par ailleurs lancé un appel aux dons pour aider les petits animaux.