Strasbourg: Les travaux de l'échangeur nord du Grand contournement ouest suspendus

ENVIRONNEMENT Ce vendredi, le tribunal administratif de Strasbourg (Bas-Rhin) a jugé un nouveau recours de l’association Alsace Nature concernant l’échangeur nord, entre le futur GCO et l’A4 au niveau de Vendenheim…

B.P.

— 

Une centaine d'opposants au projet autoroutier de Grand contournement Ouest de Strasbourg (GCO)  devant le tribunal administratif de Strasbourg en juin. Illustration
Une centaine d'opposants au projet autoroutier de Grand contournement Ouest de Strasbourg (GCO) devant le tribunal administratif de Strasbourg en juin. Illustration — B. Poussard / 20 Minutes.

Les opposants au projet autoroutier controversé du Grand contournement ouest (GCO) n’ont pas dit leur dernier mot. Malgré les travaux (préparatoires et définitifs) en cours depuis septembre sur le tracé de 24 kilomètres, ils restent mobilisés. Et ce vendredi, Alsace Nature a obtenu une petite victoire avec la suspension d’un arrêté par le tribunal administratif de Strasbourg.

Déposé en référé, son nouveau recours visait les travaux (par la Sanef) de l’échangeur nord, entre le futur GCO et l’A4 au niveau de Vendenheim. Précisément une dérogation d’interdictions accordée par la préfecture du Bas-Rhin. Face à des « risques irréversibles » pour les « 57 espèces protégées » évoquées, les juges ont mis en avant « un doute sérieux quant à (sa) légalité. »

Une autre décision attendue le 28 novembre

Dans une « urgence caractérisée » par les travaux déjà en cours, ils ont donc suspendu ce chantier de la Sanef ce vendredi. En septembre, le tribunal administratif avait déjà suspendu le permis d’aménager du viaduc de la Bruche du concessionnaire Arcos, cette fois. Le 28 septembre, il doit encore rendre sa décision, sur le fond, sur l’arrêté d’autorisation unique des travaux préparatoires.