Des déchets déposés dans la rue, à Paris (image d'illustration).
Des déchets déposés dans la rue, à Paris (image d'illustration). — JOEL SAGET / AFP

DECHETS

Ordures ménagères: Une taxe incitative adoptée dans une vingtaine de communes en France

Les Français consomment 354 kg de déchets par an et par personne…

Les communes vont-elles faire payer plus à ceux qui jettent le plus ? En France, une vingtaine de villes ont mis en place une taxation des ordures ménagères variable, avec pour objectif de réduire le volume des déchets de leurs habitants.
Les Français jettent en moyenne 354 kg de déchets par an et par personne, rappelle RMC. Pour réduire ce poids de 5,5 % d’ici 2025, une taxe incitative, conseillée par un rapport gouvernemental, a été adoptée dans une vingtaine de communes.

En clair, plus l’on jette, plus l’on paye. Le coût est calculé en fonction du volume, du poids et de la nature des déchets. Avec une possible prise en charge partielle de l’Etat pour éviter de peser sur le porte-monnaie des contribuables.

Une baisse globale de 10 %

Cette mesure incite les habitants à trouver des solutions pour réduire leurs déchets : compost ou achat de produits non emballés par exemple. « C’est un principe qui va récompenser à la fois le geste de tri et les efforts de réduction des déchets. La tarification incitative est un principe réellement efficace, ça a été documenté en France et à l’étranger », explique Flore Berlingen de l’association écologiste Zero Waste auprès de nos confrères de RMC.

« La baisse globale des déchets était de -10 % et la baisse des déchets non recyclables, c’est-à-dire ceux qu’on envoie en décharge ou en incinérateur était de -30 %. Des résultats comme ça, c’est significatif et ça montre que ça vaut vraiment le coup de basculer de système même si ça prend un peu de temps », conclut-elle.