Carburant: Face à la hausse des prix, deux régions proposent une aide à la conversion au bioéthanol

ENERGIE Contre la pollution et pour le pouvoir d’achat face à la hausse des prix du carburant, les présidents (LR) du Grand Est et la région Sud proposent une aide à la conversion au bioéthanol, 2,5 millions chacun à l’appui…

B.P.

— 

A la pompe, les prix du carburant n'ont presque fait qu'augmenter ces dernières semaines. Illustration
A la pompe, les prix du carburant n'ont presque fait qu'augmenter ces dernières semaines. Illustration — SIPA

La grogne sur le pouvoir d’achat continue de prendre de l’ampleur. Alors qu’une journée de mobilisation est prévue contre la hausse des prix du carburant le 17 novembre, le président Emmanuel Macron a récemment déclaré assumer « parfaitement » l’augmentation de la taxation sur le diesel. En parallèle, d’autres voix se font entendre.

Ce mercredi, deux présidents de région ont présenté leur idée commune à ce sujet. Dans la région Sud (ex-Provence-Alpes-Côte d’Azur) et le Grand Est, Renaud Muselier et Jean Rottner (tous deux LR) ont ainsi proposé de créer une aide à la conversion de milliers de véhicules de citoyens de leurs régions au bioéthanol, subventions à l’appui.

Contre la pollution et pour le pouvoir d’achat

Selon leur communiqué, le bioéthanol « permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 70 % » et « de réduire le budget carburant des ménages de 35 à 45 %. » Ainsi ils promettent chacun de débloquer 2,5 millions d’euros pour 10.000 habitants de leurs deux régions qui font au moins 30 kilomètres aller-retour pour aller à leur travail.

Autre critère : les postulants devront travailler dans des entreprises installées dans les deux régions. Concrètement, les deux élus proposent enfin que leurs collectivités prennent en charge 50 % du coût de conversion des véhicules, jusqu’à 250 euros au maximum. Dans la région Sud et le Grand la proposition reste à voter le 14 décembre.