Bouches-du-Rhône: De nouvelles boulettes d’hydrocarbure découvertes sur les plages et dans les calanques

POLLUTION Une nouvelle vague de boulettes d’hydrocarbure est arrivée dans les calanques de Marseille et à la Ciotat, dont certaines plages sont interdites d’accès…

20 Minutes avec AFP

— 

Des personnes nettoient une plage du Var touchée par la pollution aux hydrocarbures.
Des personnes nettoient une plage du Var touchée par la pollution aux hydrocarbures. — Alain Robert / Sipa

Les intempéries ont entraîné l’arrivée de nouvelles boulettes d’hydrocarbure sur les rivages des Bouches-du-Rhône. Des plages de la Ciotat sont touchées par cette nouvelle vague et interdites au public par arrêté municipal. Des boulettes ont aussi débarqué dans la calanque et sur la plage de Sormiou, et dans les calanques de Morgiou et Sujiton, entre Marseille et cassis.

La préfecture des Bouches-du-Rhône qui parle « de résurgences d’hydrocarbure en quantité variable, des boulettes de quelques centimètres en majorité », a mobilisé des moyens nautiques pour récupérer ces résidus. Elle indique aussi que des moyens terrestres de ramassage vont être mis en place.

Plusieurs épisodes de pollution

Cette pollution est due à la collision d’un routier tunisien et d’un porte-conteneurs chypriote le 7 octobre au large de la Corse. Elle d’abord et surtout souillé le Var avec 49 plages touchées dans onze communes, y compris l’île de Porquerolles. Puis elle a été détectée une première fois sur les côtes des Bouches-du-Rhône le 27 octobre. A cette occasion 150 litres d’hydrocarbure sous forme de galettes avaient déjà été récupérés.