Tempête Adrian: 11.000 foyers privés d'électricité en Corse

VENTS VIOLENTS Les précipitations pourraient atteindre localement les 150 à 200 mm sur l’île, toujours placée en vigilance orange pour pluie-inondation, vagues-submersion et orages...

L.Br. avec AFP

— 

Les îles Sanguinaires, le 17 janvier 2018 (image d'illustration).
Les îles Sanguinaires, le 17 janvier 2018 (image d'illustration). — PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

La tempête Adrian souffle sur l’île de Beauté. Des vents jusqu’à 189 km/h ont été enregistrés dans le sud de la Corse. Pour l’heure, 11.000 clients EDF sont privés d’électricité, a indiqué Franceinfo citant un communiqué de l’entreprise.

EDF, qui a mis à disposition des clients concernés un numéro spécial (le 09 78 67 50 20), recommande aux habitants de l’île de ne pas toucher un fil électrique tombé au sol. Le pic de la tempête est attendu pour 22 heures.

Risques de vague-submersion

La Corse est toujours placée en vigilance rouge aux vents violents. En fin d’après-midi et dans la soirée, les vents se sont encore renforcés pour atteindre « des valeurs exceptionnelles de l’ordre de 130 à 150 km/h, et probablement plus localement », selon Météo France. Les précipitations pourraient atteindre localement les 150 à 200 mm sur l’île, toujours placée en vigilance orange pour pluie-inondation, vagues-submersion et orages. Les vents tempétueux pourraient aussi provoquer de fortes vagues, avec une nette surélévation du niveau de la mer et la submersion du littoral le plus bas, notamment dans le secteur de Bastia.

Les quatre aéroports de l’île sont désormais fermés, ainsi que tous les ports, d’où les derniers ferrys sont partis vers 13 heures, a annoncé la préfète de Corse, Josiane Chevalier, lors d’une conférence de presse lundi après-midi. 

C’est la première fois de son histoire que la Corse du Sud est placée en vigilance rouge, a précisé la préfète. L’autre département de l’île, la Haute-Corse l’avait été, il y a deux ans, pour un risque d’inondations.