Albanie: Onze animaux sauvés d'un zoo après avoir vécu dans des conditions «infernales»

MALTRAITANCE ANIMALE D’après des ONG, les animaux « manifestent tous des signes de détresse physiologique » et souffrent « de graves problèmes de santé »…

20 Minutes avec agences

— 

Trois lions ont été sauvés d'un zoo privé situé en Albanie, dimanche 28 octobre.
Trois lions ont été sauvés d'un zoo privé situé en Albanie, dimanche 28 octobre. — Llazar Semini/AP/SIPA

Ils vivaient dans des conditions « infernales », selon des ONG. Onze animaux, dont des lions et un ours, ont été sauvés après le démantèlement d’un zoo privé dimanche à Fier, en Albanie. Les policiers ont dû défoncer les portes du lieu après le refus du propriétaire de leur ouvrir.

Les animaux du parc ont été endormis par les vétérinaires puis transportés vers le zoo de Tirana, la capitale albanaise.

« Des signes de détresse physiologique »

« Les conditions de vie pour les animaux dans ce zoo sont absolument horribles », a déclaré avant l’opération Ioana Gabriela Dungler, une responsable de l’organisation internationale de défense des animaux Vier Pfoten (Quatre Pattes).

« Ils sont tous malheureux, ils manifestent tous des signes de détresse physiologique. Vu les conditions d’hygiène, ils ont tous de graves problèmes de santé », affirme de son côté Jeta Lepaja, de la même organisation. Elle déplore également l’absence de toute « imitation de l’habitat naturel » de ces animaux dans l’établissement.

Besoin de soins supplémentaires

« Lensi (un des trois lions) avait une infection grave à l’œil et il risquait de devenir aveugle. Il a heureusement été sauvé et il va mieux, mais ils ont tous besoin de soins supplémentaires pour être complètement rétablis », a expliqué Carsten Hertwing, un autre responsable de l’organisation. Outre les trois lions, âgés d’une quinzaine d’années, un ours, un zèbre, plusieurs cerfs, des antilopes et des renards partageaient le même sort.

Après un passage provisoire par le zoo de Tirana où ils seront soignés, les trois lions seront transportés aux Pays-Bas. L’ours sera accueilli en Allemagne. Petrit Osmani, le propriétaire du zoo, a lui annoncé qu’il allait porter plainte pour violation de la propriété privée. « Vous n’avez pas le droit ! Ces animaux sont mes enfants, vous me privez de mes enfants ! », a-t-il protesté.