Vue partielle d'une calanque près de Marseille en 2003
Vue partielle d'une calanque près de Marseille en 2003 — Boris Horvat AFP

POLLUTION

Marseille: «Pollution limitée» aux hydrocarbures dans les Calanques

La pollution aux hydrocarbures qui touchent les calanques de Marseille est « d'ampleur limitée pour l'instant », selon le préfet...

Le pire était à craindre vendredi. Mais selon le Préfet des Bouches-du-Rhône, Pierre Dartout, la pollution aux hydrocarbures qui a atteint vendredi le Parc National des calanques est « d’ampleur limitée pour l’instant », et aucune nouvelle trace n’a été repérée samedi.

« Mais il ne faut ni minimiser ni amplifier » cet épisode, sans doute dû aux hydrocarbures échappés en mer suite à la collision d’un roulier tunisien et d’un porte-conteneurs chypriote le 7 octobre au large de la Corse, a insisté Pierre Dartout.

150 litres récupérés

Concrètement, « aucune matière polluante n’a été repérée au large du secteur entre l’archipel du Frioul et La Ciotat samedi », que ce soit par les navires en mer ou suite aux survols de la zone, a précisé le Préfet.

« Le scénario probable est qu’il puisse encore y avoir des rejets sur la côte, mais en quantités limitées », a poursuivi Pierre Dartout, soulignant que les points les plus fragiles du Parc national des calanques avaient été recensés : « Si la pollution arrivait, nous serions en mesure de la contenir avec les barrages flottants dont nous disposons ».

En ce qui concerne la nappe d’hydrocarbures observée vendredi matin au large de Marseille, 150 litres ont été récupérés par les sept navires présents sur la zone, sous forme de galettes. 1,5 litre d’hydrocarbures, également sous forme de boulettes et de galettes, ont été ramassés sur la plage de la calanque de Figuerolles, à La Ciotat, la seule touchée pour l’instant dans le Parc.