Dans cette vidéo, les arbres se soulèvent sous l'effet du vent.
Dans cette vidéo, les arbres se soulèvent sous l'effet du vent. — Capture d'écran Facebook

FAKE OFF

VIDEO. Québec: Des arbres qui se soulèvent car ils «respirent»? Pourquoi c'est inexact

Une vidéo virale montre des arbres et le tapis de végétation à leurs racines se soulever et retomber, à plusieurs reprises. La forêt « semble respirer », selon une publication populaire sur Facebook. Le phénomène est bien connu des scientifiques...

  • Une forêt qui respire au Québec ? La vidéo des arbres qui se soulèvent est devenue virale cette semaine.
  • Le phénomène a été comparé à une respiration.
  • Les arbres se soulèvent sous l'effet du vent.

La séquence ne dure que seize secondes mais est impressionnante : tournée dans une forêt, on y voit trois arbres et la végétation à leurs racines se soulever à trois reprises, puis retomber vers le sol. Le mouvement peut faire penser à une cage thoracique qui inspire et expire. « La terre semble respirer », écrit une internaute, qui a publié la vidéo sur Facebook. La vidéo y a été vue 1,2 million de fois.

La vidéo est apparue le 17 octobre sur le site Météo Média, qui indique que la scène a été filmée le 16 octobre, à Sacré-Coeur, au Québec.

FAKE OFF

Les arbres et la terre ne « respirent » pas en prenant des inspirations, rappelle Bruno Moulia, directeur de recherche à l’INRA et biomécanicien. « Il y a une confusion liée au langage commun entre " respirer " et " inspirer ", détaille le scientifique à 20 Minutes. Les mammifères ont des poumons et pour favoriser l’échange avec l’air ambiant, ils sont obligés d’inspirer de l’air. Les arbres, c’est le contraire, c’est-à-dire qu’ils ont mis toutes les surfaces à l’extérieur. » Ils n’ont pas besoin « d’inspirer de l’air ».

Si les arbres et la végétation se soulèvent, c’est probablement à cause du vent. « L’arbre prend le vent et le vent fait comme un bras de levier, précise Bruno Moulia. Le vent joue sur les feuilles de l’arbre et le bras de levier vient actionner le système racinaire. » C’est le même phénomène qui a été à l’œuvre pendant la tempête de 1999, quand de nombreux arbres ont été déracinés. Des chercheurs de l’INRA et des gestionnaires de l’Office national des forêts (ONF) ont même mené des tests en 2016 afin de déterminer la résistance aux vents des hêtres, rappelle Myriam Legay, chef du département recherche, développement et innovation de l’ONF.

« Un tissu en 3 D qui tient le sol »

Ici, le phénomène a pu être accentué par l’enchevêtrement des racines. En croissant, celles-ci s’entremêlent et peuvent finir par former « comme un tissu en 3D qui tient le sol », développe Frédéric Danjon, chercheur à l’INRA. « Il y a visiblement des rochers, donc l’enracinement peut être superficiel, ajoute le spécialiste de l’architecture des systèmes racinaires. Le sol est posé par-dessus et les racines sont posées sur les rochers. Quand les arbres ont très peu de profondeur de sol à leur disposition, ils mettent plus de racines. »

Le phénomène, spectaculaire, peut aussi être dangereux pour les vidéastes amateurs de promenades en forêt. « Si j’étais la personne qui filmait la vidéo, je m’en irais », conseille Bruno Moulia. Les arbres menacent en effet de rompre et de se coucher. Une bien mauvaise surprise…

>> Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info ? Envoyez un mail à l’adresse fake off@20minutes.fr ou écrivez-nous sur Twitter :  https://twitter.com/20minFakeOff

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les  fausses nouvelles. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.