VIDEO. Collision au large de la Corse: Des boulettes d'hydrocarbures sur les plages du Var, le plan Polmar activé

BOULETTES D'HYDROCARBURES Des boulettes d’hydrocarbures ont été retrouvées sur des plages varoises neuf jours après la collision entre deux bateaux au large de la Corse…

A.M.

— 

Une plage polluée par le pétrole après une marée noire (illustration).
Une plage polluée par le pétrole après une marée noire (illustration). — ALFRED/SIPA

Des boulettes d’hydrocarbures sur les plages du Var. La préfecture maritime de la Méditerranée se montrait optimiste quant au traitement de la pollution engendrée par la collision de deux navires au large de la Corse, pourtant de nombreuses boulettes d’hydrocarbures ont été retrouvées ce mardi matin dans le Var. 

Conséquence, le plan Polmar-Terre a été activé par la préfecture du Var ce mardi après-midi afin de lutter contre la pollution maritime. « Le fort vent d’Est qui souffle dans le Var depuis quelques jours, a amené sur les plages de l’Est du département des résidus d’hydrocarbures qui semblent provenir de la pollution traitée ces derniers jours au large », a expliqué la préfecture maritime dans un communiqué. « Ces résidus se sont mélangés aux herbiers de Posidonies rejetés sur les plages », a-t-elle ajouté.

Plages fermées

Les opérations de dépollution se poursuivent en mer, mais à cause des conditions météorologiques, les chaluts ne peuvent être mis en œuvre pour récupérer ces boulettes avant leur arrivée sur les plages. 

Selon Var-Matin, la plage de Pampelonne et la presqu’île de Saint-Tropez, notamment aux Salins, sont les endroits les plus touchés. Ces plages restent fermées, tout comme les plages de l’Escalet à Ramatuelle, de la Moutte à Saint-Tropez et de la Nartelle/Saint Bath à Sainte-Maxime, précise la préfecture dans son dernier communiqué.