Corse: La zone de pollution s’étend autour des deux navires entrés en collision

POLLUTION La préfecture maritime a annoncé que la zone de pollution s’étendait autour des deux navires entrés en collision…

20 Minutes avec AFP

— 

Désincarcération au Cap Corse suite à la collision entre le Ro-ro Ulysse et le cargo chypriote Virginia.
Désincarcération au Cap Corse suite à la collision entre le Ro-ro Ulysse et le cargo chypriote Virginia. — Marine Nationale

En raison du vent, notamment, le préfet maritime de Méditerranée a annoncé que la nappe de pollution s’étendait, au nord du Cap Corse. Elle fait suite à la collision dimanche de deux navires, qui se sont désincarcérés jeudi soir.

« Ce qui reste dans la soute du Virginia, environ 100 m3 de gasoil, ne s’est pas déversé, il n’y a donc pas de surpollution », a indiqué le préfet maritime, le vice-amiral Charles-Henri de la Faverie du Ché. « La légère surpollution liée au désenclavement de l’Ulysse est sous contrôle puisqu’elle est cernée par le barrage que nous avions préventivement mis en place », a-t-il ajouté.

Plus de moyens

Néanmoins, la lutte contre la pollution « n’est pas finie puisque avec le vent et le courant les différentes zones de pollution se sont étalées », a souligné le préfet évoquant « trois grandes zones qui s’étendent chacune sur 25 km ». Des zones au sein desquelles se trouvent des concentrations de produits lourds où vont se concentrer les efforts.

« Mon action consiste à obtenir en particulier des armateurs qui sont responsables des moyens supplémentaires », a indiqué le préfet qui a également sollicité l’aide de l’Italie et de l’Espagne pour « aller encore plus vite ».

« Nous avons une fenêtre météo qui est favorable jusqu’à au moins dimanche », a-t-il souligné, assurant qu'« aucune côte dans les 2-3 jours qui viennent n'(était) menacée ». Le préfet avait évalué à 200 m3 la nappe de pollution. Près de 150 m3 de mélange hydrocarbure/eau de mer avaient été récupérés dans la soirée.