Equateur: 123 tortues ont été dérobées dans un centre d'élevage des Galapagos

ANIMAUX L’endroit où se trouvaient les tortues n’était pas protégé et ne dispose pas de caméra de sécurité…

20 Minutes avec agences

— 

Une tortue géante aux Galapagos (illustration)
Une tortue géante aux Galapagos (illustration) — -, Laurence de Suremain DPNG

Disparition massive en Équateur début octobre : 123 jeunes tortues terrestres géantes ont été dérobées dans un centre d’élevage des Galapagos, a annoncé ce vendredi le ministère équatorien de l’Environnement. Les animaux appartiennent aux espèces Chelonoidis vicina et Chelonoidis guntheri.

Élevées en captivité au sein du centre Arnaldo Tupiza sur l’île Isabela, la plus grosse de l’archipel, les tortues ont été « volées en une seule fois » mardi dernier, a précisé le député des Galapagos. L’endroit où elles se trouvaient n’était pas protégé et ne dispose pas de caméra de sécurité.

Des vols fréquents

Le centre d’élevage Arnaldo Tupiza a été créé en 1993. Il couvre une superficie de deux hectares et se consacre intégralement à la reproduction des tortues géantes Chelonoidis vicina et Chelonoidis guntheri, des espèces menacées d’extinction.

Une enquête a été ouverte par les autorités équatoriennes. Ce n’est pas la première fois que des animaux sont dérobés dans les Galapagos. En juin 2018, 26 tortues âgées de 3 à 5 ans ont été rapatriées du Pérou après avoir apparemment fait l’objet d’un trafic international.