Les chats sauvages ne seraient pas de bons chasseurs de rats

ETUDE Alors qu’ils sont très doués pour attraper des souris, les chats « préfèrent ignorer » les rats adultes, des proies trop difficiles à chasser…

20 Minutes avec agence

— 

Les chats sauvages ne seraient pas de si bons chasseurs de rats, selon une étude américaine (illustration)
Les chats sauvages ne seraient pas de si bons chasseurs de rats, selon une étude américaine (illustration) — QUINET JEAN MARC/ISOPIX/SIPA

Les croyances populaires peuvent être contrariées par le travail de certains travaux scientifiques. En témoigne l’étude d’un chercheur américain, Michael H. Parsons, qui affirme que les chats sont de très mauvais chasseurs de rats, rapporte Slate dimanche 30 septembre.

A l’origine, ce scientifique souhaitait simplement étudier les rats de New York (Etats-Unis), qui sont extrêmement nombreux. Mais ses travaux ont vite dérivé vers les chats sauvages. Il s’est alors mis en tête d’analyser les interactions entre ces deux animaux.

Au bout de cinq mois d’observation, Michael H. Parsons assure que les chats ne sont pas bons pour chasser des rats adultes, contrairement aux souris. Les rats peuvent faire jusqu’à 10 fois la taille d’une souris et ils sont également beaucoup plus féroces dans le combat.

« Les chats préfèrent les ignorer »

Résultat : alors que 150 rats se trouvaient dans la zone d’étude du chercheur, seulement deux ont été tués selon les caméras détectrices de mouvements. « Une fois que les rats atteignent une certaine taille, les chats préfèrent les ignorer et vice-versa », explique Grégory Glass, un professeur de l’université de Floride dans les colonnes de The Atlantic.

Ainsi, les chats sauvages seraient des chasseurs opportunistes qui préfèrent s’attaquer aux souris ou aux oiseaux, des proies plus faciles à attraper. Un autre chercheur affirme même avoir déjà vu un chat et un rat côte à côte se nourrir dans le même tas de déchets.