Pour faire du bien à la planète, ils appellent à une journée sans achat ce lundi

BOYCOTT Après la « marche pour le climat », un collectif de citoyens appelle au boycott de la consommation ce lundi pour se faire entendre sur la question de l’environnement…

B.C.

— 

Un collectif de citoyens appelle au boycott de la consommation ce 1er octobre.
Un collectif de citoyens appelle au boycott de la consommation ce 1er octobre. — Daina Le Lardic/Isopix/Sipa

Ne rien acheter pendant une journée. Ne pas retirer d’argent, ne pas faire l’essence ni de carte bancaire. Rien, pas un kopeck. Ce boycott à la consommation, des citoyens ont décidé de le mettre en pratique ce lundi 1er octobre.

Après avoir marché pour la planète et « face à l’inertie des gouvernements, et aux stratégies d’entreprises guidées par des impératifs économiques de court terme », ils sont plusieurs à avoir décidé de se faire entendre autrement.

Initié par Boycott citoyen et i-boycott.org, ces militants ont décidé d’agir là où ils ont du pouvoir : La consommation.

Un mouvement dans la lignée de celui qui a pris corps au Maroc. Un appel au boycott de certaines marques avait été lancé et le groupe Danone, face à la chute de ses ventes, avait du annoncer une baisse de ses prix.

« Arrêtons de consommer, privons-leur de leur pognon, et ils seront bien obligés de nous entendre. Privons les dirigeants, les lobbies et les entreprises de leurs consommateurs, pour qu’ils écoutent enfin leurs citoyens. Pas de demande, pas d’offre. Pas de consommation, pas de croissance », indique l’appel lancé sur les réseaux sociaux et qui a déjà séduit 19.000 personnes.

Pour ces défenseurs de l’environnement, il est nécessaire de faire plier les 100 entreprises qui génèrent 70 % des émissions de carbone.

« Imposons nos règles avant que le climat ne nous impose les siennes, les nouvelles, celles qui ont changé parce que notre système n’a pas voulu l’entendre », insistent-ils dans leur appel qu’ils sont prêts à renouveler le 1er novembre.