Pays-Bas: Une exploitation laitière flottante va voir le jour à Rotterdam

ENVIRONNEMENT Le créateur de ce projet souhaite réduire le temps de transport entre la ferme et la ville...

L.Br.

— 

Une exploitation de vaches laitières en Californie (image d'illustration).
Une exploitation de vaches laitières en Californie (image d'illustration). — ROBYN BECK / AFP

Un pas de plus vers la ville autonome. A Rotterdam aux Pays-Bas, un projet d’exploitation laitière sur l’eau est en train de voir le jour. Une nouvelle tendance de l’agriculture urbaine, qui vise à réduire les émissions de dioxyde de carbone liées au transport des denrées alimentaires, selon Quartz.

L’idée d’une ferme flottante vient de l’entrepreneur Peter Beladon, après un voyage à New York. La ville a été durement frappée par l’ouragan Sandy en 2012, et les étagères des supermarchés se sont vidées petit à petit. Cette exploitation laitière dans le port de Rotterdam vise à rendre la ville plus indépendante sur le plan alimentaire.

Des yaourts et du fromage

Cette ferme urbaine de trois étages abritera 40 vaches laitières sur trois niveaux. Au troisième niveau, tout en haut, des serres permettront de cultiver des herbes pour nourrir les bêtes. A l’étage intermédiaire, les vaches pourront profiter d’un jardin (presque) naturel, orné d’arbres artificiels et se déplacer librement. Au « rez-de-chaussée », le lait sera transformé en produits de consommation, comme des yaourts ou du fromage. Les écoliers et consommateurs seront invités à venir observer cette fabrication à travers des vitres, afin de garantir plus de transparence sur l’origine des produits.

La ferme, destinée à produire 800 litres de lait par jour, devrait ouvrir ses portes à la fin de l’année.

>> A lire aussi : L'agriculture urbaine veut se tailler une place dans les projets de quartiers

>> A lire aussi : Les fermes en containers sont-elles l'avenir de l'agriculture urbaine?

>> A lire aussi : Jardins potagers, paysage comestible... l'agriculture urbaine prend racine