Franche-Comté: Des randonneurs se baladent dans le lit asséché du Doubs depuis des semaines

SECHERESSE Depuis début août, la rivière du Doubs est à sec sur une vingtaine de kilomètres en Franche-Comté. Si bien que des promeneurs viennent se promener dans son lit…

B.P. avec AFP

— 

Une famille de randonneurs dans le lit du Doubs, mi-août 2018.
Une famille de randonneurs dans le lit du Doubs, mi-août 2018. — AFP

Plusieurs semaines que ça dure. Entre Arçon (un peu après Pontarlier) et Morteau, le Doubs est à sec. Sur cette vingtaine de kilomètres à proximité de la frontière suisse, de nombreux curieux viennent ainsi depuis début août randonner dans le lit asséché de la rivière franc-comtoise, comme le rapporte l’AFP après L'Est Républicain.

Quelques jours plus tôt, un orage a juste reformé quelques flaques. Mais le sol est craquelé et des poissons morts gisent sur les pierres, relève l’agence. Encore un peu plus loin, la touristique cascade du Saut du Doubs est aussi à sec. Les photos sont impressionnantes. Et l’alimentation en eau de plusieurs villages se complique.

La sécheresse et des failles rouvertes en explication ?

Interrogés par l’AFP, plusieurs retraités ont déjà vécu ça, pendant d’autres sécheresses - comme en 2003 pour la plus récente. Afin d’expliquer le phénomène, le maire de la petite commune de Ville-du-Pont évoque également le sol karstique (et donc troué) aux failles qui auraient été pour certaines rouvertes avec les fortes crues de l’hiver.