Sauvé dans un appartement de Noisy-le-Sec, le lionceau King relâché dans une réserve d’Afrique du Sud

VIE SAUVAGE L’animal d’un an a été relâché dans une réserve sud-africaine de 25.000 hectares. Bien loin de l’appart inoccupé où il avait été découvert en Seine-Saint-Denis…

Floréal Hernandez

— 

King, lionceau récupéré par les sapeurs-pompiers de Paris, dans un appartement de Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis) en octobre 2017.
King, lionceau récupéré par les sapeurs-pompiers de Paris, dans un appartement de Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis) en octobre 2017. — Benoit Vega / BSPP

Une nouvelle qui nous fait rugir de plaisir. King, lionceau retrouvé dans un appartement de Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis) en train de dépérir en octobre 2017, vient d’être relâché dans une réserve d’Afrique du Sud, annoncent sur Twitter les pompiers de Paris. Ceux-ci étaient intervenus avec un vétérinaire de la brigade « pour sauver un lionceau victime de mauvais traitements par son propriétaire », rappelle le site de la BSPP.

Le jeune lion « coule des jours heureux dans une réserve de 25.000 hectares », précisent les pompiers parisiens mais King reste « toujours traumatisé par sa mésaventure ». Accueilli par la  Born Free Foundation dans la réserve, le lionceau âgé désormais d’un an poursuit son acclimatation.

Le propriétaire de King interpellé

Les pompiers rappellent que « les animaux sauvages ne sont ni des animaux domestiques, ni des jouets et sont soumis à une réglementation spécifique. Merci de les respecter. »

La détention d’animaux sauvages est régie en France par le Code de l'environnement​. Dans le cas de King, un jeune homme avait été interpellé, annonce Franceinfo, pour « détention non autorisée d’espèce animale ». Il avait reconnu avoir « loué » le félin, sans préciser l’identité du propriétaire.