Loire-Atlantique: Un cirque promène un bébé fauve dans un supermarché et crée la polémique

ANIMAUX La fondation 30 millions d'amis a dénoncé cette action auprès du magasin, situé à Guérande...

J.U.

— 

Un bébé fauve déambule dans une galerie marchande, à Guérande
Un bébé fauve déambule dans une galerie marchande, à Guérande — 30 millions d'amis
  • Début août, un bébé tigre a été photographié par un client de la galerie marchande Leclerc de Guérande
  • Après avoir été interpellé par la fondation 30 Millions d'amis, la direction a présenté ses excuses

La photo a été prise au début du mois mais circule sur les réseaux sociaux depuis quelques jours seulement. Le 6 août dernier, un bébé tigre, tenu en laisse, a été promené dans les allées d’une galerie marchande E. Leclerc, à Guérande en Loire-Atlantique.

L’image, prise par un client et transmise à la fondation 30 millions d’amis, a suscité la polémique. « Je suis navrée qu’un centre Leclerc puisse faire la promotion de ce genre de spectacles en utilisant un pauvre fauve terrorisé », a réagi Reha Hutin, sa présidente. L’association a dénoncé cette action auprès de l’enseigne, qui a présenté ses excuses.

Le magasin et la ville rejettent toute responsabilité

Dans sa réponse, le supermarché a indiqué ne pas cautionner la venue de cet animal, en rejetant une partie de la responsabilité sur le cirque Zavatta-Douchet (qui a installé son chapiteau sur la commune pour tout l’été), à qui il appartient. « La direction a uniquement consenti à ce que le cirque vienne chaque lundi matin durant la période estivale faire une présentation de ses numéros et qu’il tienne chaque jour une billetterie sur un stand dédié dans la galerie », assure le magasin, qui s’engage à veiller à ce que cela « ne se reproduise plus ».

Dans un communiqué, la ville de Guérande, qui a donné son accord à l’installation du cirque sur un terrain privé, a cependant rejeté toute responsabilité quant à cet événement. « Soucieuse du bien-être de la condition animale, la municipalité précise qu’une réflexion sera engagée prochainement au sein du conseil municipal concernant l’installation de cirques avec animaux sur la commune », conclut le communiqué.

Contacté par 20 Minutes, le cirque Zavatta-Douchet n’a pas pu être joint, ce mercredi matin.