La maman orque a finalement abandonné son bébé mort après 17 jours de deuil

ANIMAUX L’orque a été aperçue avec d’autres cétacés au large des côtes canadiennes et a repris une vie « normale »…

20 minutes avec Agence

— 

Tahlequah a été aperçue en compagnie d'autres orques. (illustration)
Tahlequah a été aperçue en compagnie d'autres orques. (illustration) — MARCEL MOCHET / AFP

L’orque Tahlequah a finalement abandonné la dépouille de son bébé décédé, après l'avoir porté pendant 17 jours. Samedi 11 août, le Center for Whale Research (CWR) a indiqué dans un communiqué que l’orque avait été repérée en compagnie d’autres cétacés au large des côtes canadiennes et avait repris une vie « normale ».

Fin juillet, la femelle avait été aperçue dans les eaux du Pacifique, poussant inlassablement son nouveau-né à la surface de l’eau pour l’empêcher de couler.

La fin de son itinéraire de deuil

Le CWR précise que la maman semble être en « bonne forme physique ». Tahlequah a été repérée en train de « chasser énergiquement un banc de saumons avec ses congénères dans le détroit de Haro », près de Vancouver (Canada).

En tout, Tahlequah aura parcouru près de 1 600 kilomètres avant de se résigner à abandonner le corps sans vie de son bébé, certainement « un record » selon le CWR.

Un deuil exceptionnel de par sa longévité

Selon le centre de recherche, l’orque a probablement laissé couler le cadavre de son petit dans les eaux intérieures de la mer des Salish. Les chercheurs « n’auront sûrement pas l’opportunité de pratiquer une nécropsie ».

Les scientifiques s’étaient vivement intéressés au cas de cette orque et à son comportement de deuil, exceptionnel de par sa longévité. Les femelles orques portent souvent le corps de leurs petits décédés, mais il est très rare qu’elles le portent sur une distance aussi étendue.

>> A lire aussi : VIDEO. Bassin d’Arcachon: Des plongeurs filment leur rencontre avec des orques