Doubs: Il part courir et se fait attaquer par un chamois

SPORT A RISQUE Transporté au CHU de Besançon, le joggeur en est quand même ressorti avec douze points de suture…

Alexandra Segond

— 

Le chamois a chargé à plusieurs reprises le joggeur, jusqu'à lui perforer la cuisse (illustration).
Le chamois a chargé à plusieurs reprises le joggeur, jusqu'à lui perforer la cuisse (illustration). — AUSLOOS/SIPA

Une sortie sportive mémorable. Alors qu’il s’adonnait à la course à pied, à la Chapelle-des-Buis, au sud de Besançon, Max, 24 ans, a croisé le chemin d’un chamois.

L’animal, assez hardi, n’a pas hésité à charger le jeune homme à plusieurs reprises, explique l’Est Républicain, jusqu’à lui transpercer la cuisse.

Plusieurs automobilistes lui sont venus en aide

Lorsqu’il a subi les assauts de l’animal, le jeune homme entreprenait l’ascension vers la Citadelle, par le chemin de Trois Châlets, un secteur dont le relief escarpé peut faire le bonheur des caprinés comme le chamois. « Je passe très régulièrement par là lorsque je cours, a indiqué Max. Dans mon esprit, je voyais plutôt le chamois comme un animal craintif. »

La ville de Besançon.
La ville de Besançon. - Google Maps

Blessé et chancelant, le jeune sportif a fini par contacter les pompiers avec son téléphone portable, mais en peinant à indiquer sa position. Heureusement, plusieurs automobilistes, dont un médecin, se sont arrêtés au bord de la route et ont pris le relais. Max s’est finalement retrouvé à l'hôpital de Besançon, la cuisse transpercée à quelques centimètres à peine de l’artère fémorale. Il en est sorti avec une douzaine de points de suture et une interruption de travail de sept jours.