VIDEO. Jour du dépassement: «La dégradation de nos ressources naturelles va toucher nos enfants»

EMPREINTE ECOLOGIQUE À partir de ce mercredi 1er août, l’humanité vit à crédit sur la Terre. Nous avons consommé toutes les ressources que la planète peut renouveler sur une année…

Paul Blin-Kernivinen

— 

(FILES) This file photo taken on December 13, 2016 shows vehicles driving on a highway while a board displays traffic reduction measures, near the city of Grenoble, eastern France.
The traffic restrictions in Grenoble were renewed on December 17, 2016 for the 8th day in a row, while the pollution now extends to five geographical basins, from the Rhone Valley to the Arve Valley. / AFP PHOTO / JEAN-PIERRE CLATOT
(FILES) This file photo taken on December 13, 2016 shows vehicles driving on a highway while a board displays traffic reduction measures, near the city of Grenoble, eastern France. The traffic restrictions in Grenoble were renewed on December 17, 2016 for the 8th day in a row, while the pollution now extends to five geographical basins, from the Rhone Valley to the Arve Valley. / AFP PHOTO / JEAN-PIERRE CLATOT — AFP

Toute l’humanité est endettée. Ce mercredi 1er août, l’humanité a consommé la totalité des ressources que la planète peut renouveler en un an et vivra donc « à crédit » jusqu’au 31 décembre, d’après un calcul de Global Footprint Network, et le WWF (World wide fund).

Cette date est la plus précoce enregistrée depuis les débuts des calculs du jour du dépassement en 1970. À cette époque-là, le jour du dépassement était atteint le 23 décembre. Pour la France, le jour du dépassement 2018 a été atteint le 5 mai. C’est bien simple, si toute l’humanité vivait comme les Français, il faudrait 3 terres pour supporter son mode de vie, comme nous l’explique Valérie Gramond, responsable des programmes à WWF.

La France, qui entre donc en déficit écologique trois mois avant le Jour du dépassement planétaire, contribue à faire chuter la moyenne et faire que cette date intervient chaque année plus tôt dans le calendrier.

Pour tenter d’y changer quelque chose, chacun peut calculer son empreinte écologique, et mettre en pratique les solutions présentées sur le site internet du « jour du dépassement ».