VIDEO. Zoo de Beauval: «Casse-cou», «indépendant»... Comment va Yuan Meng, le bébé panda, qui fête son premier anniversaire?

MIGNON Les soigneurs ont préparé une petite surprise pour Yuan Meng qui souffle sa première bougie ce samedi...

Alexandra Segond

— 

Le bébé panda Yuan Meng et sa mère Huan Huan dans leur nouvel enclos du zoo de Beauval le 12 janvier 2018.
Le bébé panda Yuan Meng et sa mère Huan Huan dans leur nouvel enclos du zoo de Beauval le 12 janvier 2018. — GUILLAUME SOUVANT / AFP
  • Yuan Meng, le bébé panda star du zoo de Beauval, fête son premier anniversaire ce samedi.
  • A cette occasion, 20 Minutes a interrogé Baptiste Mulot, le chef vétérinaire de l’établissement.

Souvenez-vous : le 4 août 2017 dernier, le zoo de Beauval (Loir-et-Cher), accueillait avec enthousiasme la naissance de Yuan Meng, premier panda géant né en France. Ce samedi, le bébé souffle sa première bougie. Et d’après le docteur Baptiste Mulot, chef vétérinaire du zoo, interrogé par 20 Minutes, Yuan Meng est en pleine santé.

« On est heureux comme tout »

« Il reste encore un gros bébé, il aime prendre son temps, ce qui nous permet d’avoir le plaisir de le voir doucement évoluer », explique le Dr Mulot. Un gros bébé, soit, puisque Yuan Meng s’approche désormais des 30 kilos, lui qui pesait à la naissance… 140 grammes !

« C’est le premier panda né en France, nous sommes forcément aux petits soins avec lui tout en le laissant tranquillement grandir », s’amuse le vétérinaire en évoquant ses deux nourrices et son équipe de soigneurs. « Mais le bilan est très positif, on est heureux comme tout ! »

« Il n’a pas le sentiment d’être le centre de l’attention »

S’il est encore un peu loin des 110 kilos que pèse en moyenne un panda adulte, Yuan Meng commence quand même à jouer au grand. « Il est parfois casse-cou et indépendant. Quand il a décidé que ce n’est pas encore l’heure, c’est parfois assez compliqué de le faire rentrer ». Yuan Meng n’en demeure pas moins encore très complice avec sa maman, avec qui il ne dort pas la nuit. En effet, Huan Huan a besoin aussi de rester un peu tranquille, et cela permet aux soigneurs de manipuler son bébé sans risques.

Mais loin de prendre la grosse tête, le bébé panda n’a pas un caractère de diva : « Il n’a pas le sentiment d’être le centre de l’attention, lui, il fait juste sa vie », raconte le chef vétérinaire. « Son père, en revanche, sait exactement où se mettre face au public quand il mange ! ». Il est vrai qu’en 2017, le zoo de Beauval a accueilli près d’1,45 million de visiteurs, soit 100.000 visiteurs supplémentaires par rapport à l’année 2016, venus principalement admirer la petite vedette et ses deux parents.

Une surprise pour son anniversaire

En tout cas, une première bougie, ça se fête ! Pour l’occasion, les soigneurs ont préparé une petite surprise pour Yuan Meng : un gâteau coloré, composé de bambou, miel (son péché mignon), pommes et autres granulés adaptés à son alimentation.

Le bébé panda du zoo de Beauval Yuan Meng, et son gâteau d'anniversaire, le 4 août 2018.
Le bébé panda du zoo de Beauval Yuan Meng, et son gâteau d'anniversaire, le 4 août 2018. - ZooParc de Beauval

Sa marraine, Brigitte Macron, ne devrait cependant pas être présente à son anniversaire. « Elle est venue le voir deux fois déjà et prend régulièrement de ses nouvelles », précise le vétérinaire. « En tout cas, le public sera là et sa mère aussi. Yuan Meng va manger son gâteau devant tout le monde, car après tout, c’est une fête à partager ! ». Et d’ailleurs les visiteurs qui fêtent leur anniversaire ce samedi ont le droit de rentrer gratuitement dans le zoo sur présentation d’une pièce d’identité.

On estime qu’il existe entre 1.800 à 2.000 pandas sauvages et moins de 300 en captivités. La naissance de Yuan Meng a été un véritable événement national, tant pas la rareté de la reproduction en captivité que par sa symbolique. « Le panda est l’ambassadeur des espèces menacées, notamment en Asie. Ce n’est pas pour rien si WWF a choisi cet animal comme symbole de la conservation animale », ajoute le Dr Mulot.

>> A lire aussi : Yuan Meng, du ZooParc de Beauval, élu «bébé panda de l’année»

>> A lire aussi : Cinq choses à savoir sur Yuan Meng à l’occasion de sa première sortie publique