Canicule: Des records de chaleur battus un peu partout dans le monde

SUEUR 51,3 degrés en Algérie, ça vous dit ?…

R. G.-V.

— 

A Bruxelles (Belgique) aussi, on souffre de la canicule.
A Bruxelles (Belgique) aussi, on souffre de la canicule. — Daïna Le Lardic / Isopix/SIPA

Vous avez chaud ? Il n’y a pas que vous. En France, Météo France a indiqué que le mois qui vient de s’écouler avait été le 3e mois de juillet le plus chaud depuis 1990.

Avec 23,3 degrés de moyenne, on est en effet bien au-delà des normales saisonnières. Les précipitations ont aussi été très faibles dans moitié nord du pays. Dans le sud, les nombreux épisodes orageux inversent cette tendance.

51,3 degrés à Ouargla

Mais dans le reste du monde, en tout cas dans l’hémisphère nord l’été (rappel : au sud, c’est hiver en ce moment), on transpire aussi sévère. BFMTV a fait un petit point des nombreux records de chaleur battus en ce mois de juillet 2018 qui s’achève. A Montréal (Canada), on a atteint les 36,6 degrés, 42,4 à Erevan (Arménie) mais aussi 48,3 dans le sud de la Californie et, en Algérie, 51,3 degrés à Ouargla, le 5 juillet.

Au fait, Météo France annonce une nouvelle vague de chaleur sur le pays cette semaine, avec de très fortes températures le week-end prochain.

>> A lire aussi : Canicule: Comment prenez-vous soin de vos proches?