Corse: Bastia 37 fois plus polluée quand des ferries partent ou arrivent au port

ENVIRONNEMENT L’association France Nature Environnement dénonce la pollution des ferries et navires en Corse…

M.C. avec AFP

— 

Le port de Bastia le 8 novembre 2012
Le port de Bastia le 8 novembre 2012 — PASCAL POCHARD CASABIANCA AFP

« Jusqu’à 100 fois plus de particules ultra-fines sur un ferryBastia-Livourne » avec un « pic de 230.000 particules ultrafines par cm3 ». D’après des relevés effectués par l’association France Nature Environnement, aidée de plusieurs autres associations dont U Levante, basée en Corse, il y aurait « 37 fois plus de pollution » à Bastia quand des ferries ou des bateaux de croisière partent ou arrivent au port.

Rappelant que « 60.000 personnes meurent chaque année de la pollution de l’air du transport maritime en Europe », selon une étude de 2015, l’association s’est concentrée sur la présence « de trois polluants fortement nocifs pour la santé » : les particules ultrafines, le soufre et le black carbone.

Pollution dix fois plus élevée à Ajaccio

A Bastia, elle a établi un seuil témoin à 2.000 particules ultrafines par centimètre cube et « lors des départs et arrivées de ferries, les mesures ont révélé 75.000 particules ultrafines par cm3 soit 37,5 fois plus de pollution », indique-t-elle dans un communiqué.

A Ajaccio, au niveau du port de plaisance, « un pic de 70.000 particules ultrafines » lors du départ d’un ferry et « une pollution 10 fois plus élevée lors du départ ou de l’arrivée de navires jusqu’à 2 kilomètres du port » ont été constatés par l’association.

>> A lire aussi : VIDEO. Marseille: Un capitaine de bateau de croisière accusé de pollution atmosphérique

>> A lire aussi : Pollution des bateaux: Des discussions prévues... mais toujours pas d'engagement

>> A lire aussi : Marseille: La croisière s’amuse… mais les riverains toussent ?