Pyrénées: L'ourson esseulé retrouvé début juillet n'a pas survécu sans sa mère

BIODIVERSITE Retrouvé isolé le 6 juillet dans le sud de la Haute-Garonne et remis en liberté, l’ourson de 6 mois solitaire n’a pas survécu…

Beatrice Colin

— 

L'ourson retrouvé le 6 juillet à Fos, en Haute-Garonne, n'a pas survécu sans sa mère.
L'ourson retrouvé le 6 juillet à Fos, en Haute-Garonne, n'a pas survécu sans sa mère. — SDIS 31

Il venait tout juste d’être baptisé Mellous. Découvert le 5 juillet dernier par des habitants de Fos, en Haute-Garonne, l’ourson de 6 mois n’a pas survécu dans son milieu naturel sans sa mère. Après avoir été pris en charge et soigné par les agents de  l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), le petit plantigrade avait été relâché en forêt, afin qu’il ait une chance de retrouver sa mère.

A partir de l’âge de 6 mois, les spécialistes estiment que ces animaux sont autonomes pour leur alimentation. Voulant éviter de le maintenir en captivité, son lâcher avait été réalisé dans la zone où sa mère avait été repérée quelque temps auparavant. L’émetteur radio dont il avait été équipé a signalé à partir du 20 juillet qu’il restait immobile. Après plusieurs jours de recherches, les agents ont retrouvé sa dépouille le 23 juillet.

Autopsie programmée

Pour l’heure, les raisons de sa mort ne sont pas encore établies, mais une autopsie devrait permettre d’en apprendre plus. Selon l’Oncfs, 3 oursons sur 4 nés dans les Pyrénées survivent à leur première année. Et ce taux est moins important lorsque l’ourson est orphelin ou livré à lui-même après avoir perdu sa mère.

Ce fut le cas en avril 2014 d’une petite oursonne prénommée Auberta. Retrouvée dans l’enclave espagnole du Val d’Aran, elle avait été placée en semi-liberté dans un grand enclos sécurisé, avant d’être retrouvée morte quelques mois plus tard.