Islande: Des pêcheurs auraient tué une baleine bleue, une espèce protégée depuis 1986

CHASSE L’entreprise islandaise dément cette hypothèse et se défend en assurant que l’animal est un hybride entre une baleine bleue et un rorqual commun…

L.Br.

— 

L'animal fait la taille d'un bus, selon les associations de défense des baleines.
L'animal fait la taille d'un bus, selon les associations de défense des baleines. — Sea Shepherd/Cover Images/SIPA

La photographie a provoqué une vive émotion chez les défenseurs des animaux marins. En Islande, une entreprise islandaise a tué un mammifère dans la nuit du 7 au 8 juillet, selon la BBC. Il pourrait s’agir d’une baleine bleue, une espèce protégée très rare. Des analyses scientifiques vont être réalisées.

Les photographies ont été prises par les défenseurs des animaux de l’association Sea Shepherd UK et diffusées sur les réseaux sociaux. Elles montrent des pêcheurs islandais en train de démembrer un animal, de la taille d’un bus, ressemblant fortement à une baleine. Les associations ont remarqué sur ces clichés que le mammifère présentait les caractéristiques d’une baleine bleue : un ventre plus sombre, des fanons noirs et une peau aux reflets bleutés.

Assouplir l’interdiction de chasse à la baleine

Des tests ADN vont être réalisés pour savoir s’il s’agit bien d’une baleine bleue ou d’un croisement avec un rorqual commun. Si la première hypothèse est confirmée, ce serait la première baleine à être tuée délibérément depuis 40 ans. L’espèce est en effet protégée depuis 1986. Cette pêche serait donc considérée comme illégale.

L’entreprise Hvalur hf. dément cette hypothèse et se défend en assurant que l’animal est un hybride. En Islande, elle est la seule entreprise qui pratique la chasse au rorqual commun, autorisée dans le pays malgré les menaces sur l’espèce.

Le sujet est d’autant plus d’actualité que le Japon va demander un assouplissement de l’interdiction de 1986. Le gouvernement va déposer une demande de reprise partielle de la chasse commerciale à la baleine lors d’une réunion de la Commission baleinière internationale (CBI) prévue plus tard cette année.

>> A lire aussi : Vers un retour de la chasse commerciale à la baleine?

>> A lire aussi : Méditerranée. Les Romains pourraient avoir été les premiers chasseurs de baleines avant les Basques

>> A lire aussi : VIDEO. Pacifique. Une baleine à bosse a protégé une plongeuse menacée par un requin