VIDÉO. Groenland: Un iceberg de 10 milliards de tonnes se décroche d'un glacier

CHANGEMENT CLIMATIQUE Des scientifiques ont filmé en accéléré un iceberg de la taille de Manhattan se détachant d’un glacier du Groenland…

20 Minutes avec agence

— 

Le glacier d'Helheim, au Groenland
Le glacier d'Helheim, au Groenland — Jim Yungel (NASA)/Wikimedia Commons

Un monumental morceau de glace pesant plus de dix milliards de tonnes s’est détaché d’un glacier du Groenland en juin dernier. Le phénomène a été filmé par des chercheurs.

La vidéo montre le bloc de glace se fracturer et se séparer du glacier de l’Helheim (Groenland). Large de 6 km pour 800 m de profondeur et 1,6 km de long, l’iceberg constitue une inquiétante illustration de la fonte des glaces, relate le Washington Post.

Comprendre la hausse du niveau des mers

En effet, cet immense bloc représenterait à lui seul 3 % de la perte de glace annuelle au Groenland, estimée à 286 milliards de tonnes par les chercheurs. Le phénomène ne touche pas que l’Arctique : de l’autre côté du globe, l’Antarctique perd aujourd’hui 219 milliards de tonnes de glace (contre 76 milliards avant 2012), selon la revue Nature.

Les chercheurs vont désormais étudier la manière dont le phénomène contribue à la hausse du niveau des océans. « Savoir comment les icebergs se détachent est important pour des simulations parce que cela permet au final de déterminer la hausse globale du niveau des mers », estime dans un communiqué Denise Holland, coordinatrice logistique au sein du laboratoire en charge de l’étude à l’université de New York. « Si nous comprenons mieux ce qui se passe, nous pourrons créer des simulations pertinentes pour aider à prédire et préparer le changement climatique ».

Le glacier d’Helheim constitue ainsi pour les chercheurs un laboratoire « naturel » qui pourrait leur permettre de comprendre et modéliser un éventuel effondrement des pôles.

>> A lire aussi : Réchauffement climatique: Même une hausse de 2°C aura des conséquences néfastes

>> A lire aussi : Pays de Galles: Des méduses géantes venimeuses s'échouent sur les plages, le réchauffement climatique en cause