Lot: Le mystère des rapaces «détournés» de Rocamadour

MALVEILLANCE Un empêcheur de voler en rond perturbe les spectacles du célèbre Rocher des Aigles, près de Rocamadour, en détournant l’attention des vautours et autres rapaces…

Helene Menal

— 

Un des vautours du Rocher des Aigles, qui abrite 500 oiseaux.
Un des vautours du Rocher des Aigles, qui abrite 500 oiseaux. — A. Maylin - Rocher des Aigles

Un vautour censé faire un retour majestueux sur le bras de son fauconnier et qui ne revient qu’une fois le spectacle terminé, forcément, ça gâche un peu le spectacle. Le phénomène s’est produit pas plus tard que lundi au fameux Rocher des Aigles de Rocamadour. Plusieurs rapaces qui assuraient le spectacle ont décidé de vaquer à d’autres occupations durant leur vol libre, ne rentrant à la « base » que très tardivement.

L’air de rien, des oiseaux suppléants prennent le relais pendant la représentation mais ce comportement bizarre des oiseaux inquiète les salariés et Raphaël Arnaud, le propriétaire du célèbre parc animalier lotois. Ce dernier est persuadé qu’on cherche à nuire au Rocher des Aigles.

« Notre spectacle unique au monde qui utilise le canyon peut susciter des jalousies, confie-t-il à 20 Minutes. Il se peut qu’un ou plusieurs individus placent de la nourriture dans un endroit pour les forcer à descendre et les retarder ».

Les gendarmes prévenus

Ce ne serait pas le premier acte de malveillance ciblant le Rocher des Aigles. Des spectacles sont régulièrement perturbés depuis 2012. Et, en 2015, quelqu’un a même pénétré de nuit dans le parc pour empoisonner sept vautours.

Alors, animosité personnelle, professionnelle, simple plaisantin ? Raphaël Arnaud n’a pas l’intention de se laisser pourrir la saison. Il a fait un signalement à la gendarmerie.

>> A lire aussi : Pyrénées: Un appel à témoins lancé pour retrouver... un perroquet