Strasbourg: Un nouveau système de réservation des repas dans les cantines contre le gaspillage

ALIMENTATION Fini les tickets papiers et les choix de dernière minute, Strasbourg passe à un système de réservation numérique des repas dans les cantines scolaires, pour limiter le gaspillage et l’impact environnemental…

Bruno Poussard

— 

A Strasbourg, la réservation des repas dans les cantines se fera désormais au moins cinq jours avant et en numérique. Illustration
A Strasbourg, la réservation des repas dans les cantines se fera désormais au moins cinq jours avant et en numérique. Illustration — G. Varela / 20 Minutes
  • Jusqu’ici, les parents d’élèves de primaire et de maternelle avaient le droit de réserver les repas de cantines à la dernière minute à Strasbourg.
  • Face au gaspillage inhérent à ce système (plus de 300 repas par jour), l’Eurométropole a souhaité passer à un nouveau fonctionnement numérique.
  • Certes plus contraignant pour les familles forcées d’anticiper, ce mode de réservation veut limiter l’impact environnemental des repas dans les cantines.

A Strasbourg, les barquettes en plastique ont disparu des cantines à la rentrée 2017. Mais pas encore les vieillissants tickets papiers. Ni les réservations de repas toujours possibles jusqu’au matin même. Un système des plus flexibles pour les familles mais coûteux pour l’environnement, avec plus de 300 repas gaspillés par jour en moyenne.

Pour limiter l’impact, l’Eurométropole de Strasbourg a finalement décidé de changer le mode de réservation des repas des enfants de maternelle et de primaire à la fin de l’été. D’autant que, pour livrer chaque jour près de 11.000 déjeuners dans 59 cantines, son prestataire devait avec ce fonctionnement passer deux fois par jour, vers 9h puis 11h.

Pour limiter l’impact environnemental

« L’Alsacienne de restauration fonctionne par prévisionnel réajusté tous les midis, précise Florence Pellegrini, de la direction de l’enfance et de l’éducation. Ce système de table ouverte n’existe pas dans d’autres grandes villes, ni pour les collégiens par exemple. » Contre le gaspillage et la pollution du transport répété, Strasbourg a voulu le supprimer.

Avant de supprimer les tickets papiers de réservation des repas, les cantines de Strasbourg sont déjà passées à l'inox pour le service.
Avant de supprimer les tickets papiers de réservation des repas, les cantines de Strasbourg sont déjà passées à l'inox pour le service. - G. Varela / 20 Minutes

Selon la directrice adjointe, cette nouveauté vise aussi à offrir un meilleur accueil et un meilleur encadrement aux enfants dès septembre. Florence Pellegrini justifie ainsi : « Au lieu de compter les tickets repas, les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles pourront notamment passer un peu plus de temps avec les instituteurs. »

Les familles forcées à l’anticipation

Désormais, les réservations des parents se feront en ligne, sur l’espace famille de l’Eurométropole. Et ce avant chaque mercredi pour la semaine suivante. Ainsi, le 29 août sera le dernier jour de réservation des repas de la rentrée. Un système cependant plus contraignant pour les familles forcées à l’anticipation. Florence Pellegrini défend encore :

Mais elles seront autonomes et pourront désormais réserver n’importe quand et n’importe où. »

Père de trois bambins, Pascal utilise la cantine lorsque sa nounou n’est pas disponible. Il ne s’inquiète guère de l’évolution : « De prime abord, ça a l’air pas mal, mais on n’a pas encore testé. On verra à la rentrée. » Pour les parents, comme lui, habitués à réserver au ticket, le tarif du repas baissera de 10 centimes pour rejoindre celui des abonnements.

Informées ces dernières semaines, les familles le seront de nouveau fin août. Celles ne disposant pas d’Internet à leur domicile pourront aussi profiter d’un outil informatique et d’une aide dans les mairies de quartier (là elles achetaient jusqu’ici leurs tickets). Le gaspillage ne sera pas supprimé du jour au lendemain, mais une régulation est attendue.